Utiliser sa main

Partager

La motricité fine se développe par étapes. Au fil du temps, votre enfant améliore sa précision et réalise des activités de plus en plus complexes. En observant ses jeux, vous pourrez découvrir la manière dont il se développe et progresse.

Prendre et manipuler

 

    • Arrêtez une activité si elle n’intéresse pas votre enfant

Pour votre enfant, le goût de jouer et d’apprendre est relié au plaisir. S’il paraît indifférent à une activité ou s’il montre des signes de fatigue ou de frustration, mieux vaut cesser l’activité et réessayer plus tard. Si vous savez reconnaître et respecter les signes de fatigue de votre enfant, il se sentira en sécurité et en confiance pendant les périodes de jeu. Il cherchera davantage à jouer avec vous et vous demandera plus facilement de l’aide. En jouant pour de courtes périodes avec votre enfant, vous préviendrez sa fatigue et préserverez le plaisir !

    • Partez de ses intérêts et de son niveau de jeu 

Pour déterminer le niveau de jeu de votre enfant, observez-le en action. Vous découvrirez ainsi les activités qui intéressent votre enfant et les défis qu’il semble prêt à surmonter. 

Demandez-lui alors si vous pouvez jouer avec lui. Commencez par imiter votre enfant, puis ajoutez des éléments à son jeu, en lui montrant une nouvelle façon d’utiliser ses jouets. Vérifiez s’il est intéressé. Est-ce qu’il vous regarde ou reproduit vos gestes? Sinon, laissez-lui du temps, il est possible qu’il vous imite plus tard.

Tout peut devenir matière à apprentissage. Par exemple, avec des crayons, on peut gribouiller, nommer les couleurs, les mettre dans un plat ouvert ou dans un contenant avec couvercle, en tenir un ou plusieurs. Plus tard, on pourra les compter, les assembler par couleurs, les transformer en micro et chanter… Vous pouvez utiliser des plats en plastique pour créer un chapeau ou une tour, les placer les uns dans les autres, montrer le plus petit et le plus grand, jouer à associer le bon couvercle à chaque plat ou faire un concert de batterie.

Apprendre en jouant

Montrez et répétez

Lorsque votre enfant découvre un nouveau jouet ou une nouvelle situation, il les explore de différentes façons pour en découvrir les possibilités. Il essaie encore et encore, jusqu’à ce qu’il obtienne un succès. Devant un escalier à trois marches, par exemple, il s’exerce sans relâche à monter ou à descendre. Ses efforts et ses réussites lui apportent beaucoup de plaisir.

Votre enfant apprend aussi en observant. Lorsque vous lui montrez comment utiliser un jouet, il reproduit vos gestes. Il cherche aussi à imiter les gestes des autres enfants. Chaque fois qu’il est en relation avec ses frères et sœurs ou avec d’autres enfants, votre enfant apprend. Vous pouvez utiliser ces moments pour encourager ses observations et son apprentissage.

Pour aider votre enfant, vous pouvez aussi placer vos mains sur les siennes et guider ses gestes, ce qu’on appelle la technique de modelage « main sur main ». Lorsque vous utilisez cette technique, prévenez votre enfant que vous allez l’aider.

Surtout, prenez votre temps. Chaque répétition de votre enfant est un petit pas vers le succès.

MONTRER ET RÉPÉTER

 

Accompagnez votre enfant dans son activité

Différentes parties d’une activité peuvent poser un défi à votre enfant. En l’observant, vous pourrez identifier les aspects difficiles pour lui afin de l’aider au bon moment.

  • A-t-il du mal à s’approcher du jouet?
  • Est-ce difficile pour lui de prendre l’objet?
  • Est-il capable de placer correctement l’objet dans sa main pour le manipuler ?
  • Réussit-il à coordonner ses deux mains?
  • Arrive-t-il à saisir le but de l’activité?
  • Comprend-il la séquence de gestes à accomplir?

Pour que votre enfant devienne de plus en plus autonome, aidez-le seulement lorsqu’il en a besoin. Vous pourrez ainsi mieux apprécier ses progrès.

DONNER DES INDICES

Utilisez des gestes, des mots-clés et des sons

Les gestes, les mots-clés et les sons aident votre enfant à comprendre une activité. Ils soutiennent et renforcent ses apprentissages en clarifiant la tâche à accomplir. Vous pouvez aussi combiner ces différentes stratégies. Par exemple, si votre enfant construit une tour de blocs, vous pouvez répéter le mot « dessus » chaque fois qu’il s’apprête à poser un nouveau bloc, en pointant l’endroit où il peut le déposer. S’il joue à mettre un objet dans votre main ou dans un contenant, vous pouvez répéter le mot « dedans » en désignant l’endroit où mettre l’objet.

Cette technique permet à votre enfant d’associer les gestes aux mots et aux sons, et lui enseigne de nouvelles actions ou de nouveaux concepts. Elle l’aide aussi à se rappeler comment faire une activité.

 

Demandez de l’aide au besoin

Si votre enfant a du mal à développer sa motricité malgré toutes les stratégies que vous mettez en place, faites appel à un professionnel de la santé (physiothérapeute, ergothérapeute, médecin…) qui pourra vous aider.

 

 Révision scientifique: Marie Pierre Lamothe et Perrine Peckre, ergothérapeute.
Recherche et rédaction: équipe MAQ
février 2018

Nous rejoindre

Veuillez nous faire part de toute question ou commentaire et nous vous contacterons dans les plus brefs délais.