Tenir et jouer assis

Partager
Activités de stimulation

Avant de commencer…

  • Desserrez la couche de votre bébé pour améliorer son confort.
  • Mettez-lui des vêtements souples dans lesquels il peut bouger facilement.
  • Préparez-le à l’activité en le positionnant selon les principes de base.
Posture assise 

Posture assise principes de base


  • Ramenez souvent les fesses de votre bébé vers l’arrière avec votre main pour qu’il reste bien assis sur ses fesses et non sur le bas de son dos.
  • Utilisez votre avant-bras et les paumes de vos mains pour le soutenir.
  • Évitez de serrer votre bébé avec vos doigts, car cela peut provoquer des sensations désagréables pour lui.

stim3-5_postiassisgenoux_copie400

 

Maintenir une position assise et jouer au sol

Assis au sol Comment l'aider à tenir la position et jouer?

  • En soutenant votre bébé lorsqu’il est assis, il peut développer sa capacité à bouger ses bras, et son désir de jouer grandit.
  • Utilisez vos cuisses pour stabiliser ses hanches et vos mains pour soutenir les muscles de son ventre.
  • Une autre personne peut se placer devant votre enfant et jouer avec lui.
stimuler la rotation du tronc de votre bébé- partie 1

stimuler la rotation du tronc de votre bébé- partie 1

  • Assurez-vous que votre enfant est bien assis.
  • Aidez-le à amorcer un mouvement vers l’arrière en attirant son regard avec un jouet ou en touchant sa main avec un jouet.
  • Laissez-lui le temps de réagir à votre stimulation.

stimuler la rotation du tronc de votre bébé- partie 2

stimuler la rotation du tronc de votre bébé- partie 2

  • En exerçant une pression avec vos genoux sur les hanches de votre enfant, vous augmentez sa stabilité et lui donnez davantage de possibilités de mouvement.

Passer de la position assise à la position à plat ventre

Passer de la position assise à la position à plat ventre

  • Placez une de vos mains sur le ventre de votre enfant.
  • Amorcez le mouvement vers le côté.
  • Placez votre autre main sur sa fesse pour guider son mouvement vers la position à plat ventre.
  • Arrêtez peu à peu d’aider votre enfant au fur et à mesure qu’il devient plus autonome.
  • Pour aider votre enfant à passer de la position couchée à la position assise, placez une main sur son épaule ou sur son ventre pour le guider dans son mouvement.
  • Placez votre autre main sur sa hanche pour le stabiliser et lui permettre de relever son tronc.
  • Incitez-le à s’appuyer sur sa main posée au sol pour se redresser.
  • Pour mieux comprendre l’activité, mettez-vous au sol et effectuez le mouvement vous-même. Remarquez vos points d’appui et la séquence de vos mouvements.

Stimuler la rotation du tronc

Stimuler la rotation du tronc

Dans un premier temps, installez votre enfant entre vos jambes et serrez légèrement son bassin avec vos genoux. De cette façon, vous le stabiliserez pour éviter qu’il ne tombe sur le côté ou en arrière. Lorsque ses muscles seront assez développés, vous pourrez tout simplement vous asseoir près de lui.

Si votre enfant a tendance à se lancer en arrière, placez une main sur son ventre et exercez une légère pression en direction du sol. Vous lui offrirez ainsi le support dont il a besoin.

Observez attentivement la position et les mouvements des jambes de votre enfant tout au long de l’exercice. Pour que le mouvement soit efficace, ses jambes doivent rester aussi immobiles que possible.

Demandez de l’aide au besoin

Si votre enfant a du mal à développer sa motricité malgré toutes les stratégies que vous mettez en place, faites appel à un professionnel de la santé (physiothérapeute, ergothérapeute, médecin…) qui pourra vous aider.

 

 Révision scientifique: Geneviève Lupien, physiothérapeute et Perrine Peckre, ergothérapeute.
Recherche et rédaction: équipe MAQ
février 2018

Nous rejoindre

Veuillez nous faire part de toute question ou commentaire et nous vous contacterons dans les plus brefs délais.