Quelques principes de base

Un bébé qui prend des mauvaises postures risque d’avoir des déformations au niveau de son corps et de sa tête. Il est aussi limité dans l’exploration de son environnement, ce qui pourrait nuire à son développement.

Pourquoi c’est important de bien positionner votre bébé

L’hyperextension du cou et du tronc 

Pourquoi… 

Elle peut provoquer le raccourcissement des muscles du cou et des épaules.

Les conséquences

Elle encourage la posture en chandelier (bras élevés et avant-bras fléchis). Il devient alors difficile pour votre bébé d’explorer avec ses mains ou bien de les mettre ensemble ou de s’appuyer sur ses avant-bras lorsqu’il est couché sur le ventre.

 Le bébé peut également avoir tendance à adopter la position dite du planeur lorsqu’il est sur le ventre et peut avoir de la difficulté à rester couché sur le dos; il aura plutôt tendance à se coucher légèrement sur le côté pour permettre à sa tête d’aller vers l’arrière.La position du planeur


La tête toujours tournée du même côté

Pourquoi…

Parce que les os du crâne de votre bébé sont encore mous, ils peuvent être déformés si une pression de la tête contre une surface dure est appliquée de façon prolongée. De plus, si votre bébé bouge peu la tête, les muscles de son cou et ses épaules peuvent se raccourcir.

Les conséquences…

 Le crâne de votre bébé risque de se déformer. Trois types de déformation peuvent habituellement être observés:

  • Le crâne asymétrique: c’est une déformation asymétrique qui touche essentiellement l’arrière de la tête d’un côté; c’est ce qu’on appelle une plagiocéphalie positionnelle.
  • Le crâne plat : c’est l’arrière de la tête qui est complètement aplati, on parle alors de brachycéphalie.
  • Le crâne étroit : la tête est alors allongée et aplatie au niveau des tempes, c’est ce qu’on appelle la dolichocéphalie.

Une position des bras fixés en chandelier

Pourquoi…

Cette posture entraîne une élévation des épaules, ce qui peut causer un raccourcissement de plusieurs muscles dont certains sont très puissants (entre autres, le trapèze) et/ou agissent à la fois sur les mouvements de la tête et des bras.

Les conséquences…

Votre bébé aura tendance à avoir  les membres supérieurs en posture du chandelier (bras élevés, avant-bras fléchis). Cette posture combinée a l’extension du dos et du cou, lui donneront de la difficulté à se blottir ou se coller complètement contre votre épaule lorsque vous le portez dans vos bras. Il peut aussi ressentir de la douleur lorsqu’on le bouge.


 Les jambes fixées en grenouille

Pourquoi…

Cette posture peut entraîner des raccourcissements des muscles de la hanche et de la cuisse, surtout ceux situés sur la face interne de la cuisse. Ces raccourcissements peuvent être associés à des déformations au niveau de certains os de la jambe.

Les conséquences… 

Elle peut avoir pour conséquences la position assise en W et plus tard une démarche «en canard». Ces déformations seront particulièrement défavorables chez un enfant ayant une pathologie cérébrale se traduisant par une paralysie cérébrale. Le positionnement est donc particulièrement nécessaire si une telle pathologie est redoutée.



L’importance de varier les positions du bébé

Permettre au bébé d’aller tantôt sur le dos, tantôt sur le ventre ou sur le côté l’aidera à renforcer ses muscles et stimulera son développement moteur. De plus, en variant les positions de votre bébé pour éviter que ce soit toujours la même partie de sa tête qui soit en appui contre une surface, vous diminuez les risques de déformation. Chaque position a ses avantages.

SteJustine-12dec2014-Montage-TROISIEME PASSE-ENFANT 5 MOIS STIMULATION16

La position « couché sur le ventre » :

  • facilite le développement en flexion (ou en boule).
  • renforce la musculature du cou et de la tête.
  • favorise un meilleur développement de la motricité globale (position assise, 4 pattes, changement de positions).
  • encourage les activités d’auto-régulation, avec les mains plus facilement à la bouche, ce qui peut réduire les pleurs.

SteJustine-12dec2014-Montage-TROISIEME PASSE-ENFANT 5 MOIS STIMULATION01

La position « couché sur le côté » :

  • facilite l’alignement de la tête, des bras et des jambes vers le milieu du corps, en flexion.
  • encourage les activités d’auto-régulation avec les mains plus facilement à la bouche.

assis transat

La position « assise semi-inclinée » dans un siège pour bébé par exemple:

  • facilite l’exploration visuelle de l’environnement.
  • favorise les interactions sociales.

Quelques repères

Peu importe la position que vous choisissez, il y a certains repères à connaître au niveau du corps de votre bébé.Vous pouvez vérifier que…

possemieassis4

La tête est…

  • alignée avec le tronc
  • en position neutre, soit ni trop penchée vers l’avant, ni vers l’arrière.

Le  tronc est…

  • aligné de façon à ce que mamelons et genoux se retrouvent vis-à-vis.

Les jambes sont…

  • placées de façon à ce que les hanches et les genoux soient fléchis.


Les bras sont…

  • près du corps, permettant aux mains de se rapprocher du visage.
  • en mesure de bouger librement.
Pourquoi c'est important

Un peu de théorie

Quelques principes de base

Comment faire

Liens utiles

Nous rejoindre

Veuillez nous faire part de toute question ou commentaire et nous vous contacterons dans les plus brefs délais.