Pourquoi c’est important

Un bon positionnement du bébé dès sa naissance aura un impact favorable sur le reste de tous ses apprentissages.

Habituellement, un bébé qui naît à terme sans problème de santé particulier, retourne très rapidement à la maison.

Il sera alors pris dans les bras, cajolé, promené d’une pièce à l’autre, changé de positions régulièrement. Il sera transporté de différentes façons, blotti dans les bras ou couché sur l’avant-bras de maman ou papa, déplacé dans son landau, assis dans le siège d’auto.

Ces changements de position répétés et ces différentes méthodes de portage sont une source de stimulation importante pour tous ses sens. Ils stimulent également l’étirement lent de ses muscles et préviennent, entre autres, l’ankylose due au maintien prolongé de positions fixes ou statiques.

Les jours qui suivent la naissance d’un nouveau-né prématuré se déroulent souvent très différemment de ceux décrits plus haut.

Un état de santé instable retarde souvent le congé de l’hôpital. Les tubes utilisés pour l’aider à respirer ou à s’alimenter, et tous les fils reliés aux moniteurs limitent beaucoup les changements de position. Ils limitent également les possibilités de prendre le bébé, de le bercer, de le blottir contre soi. Dans de telles circonstances, le bébé se retrouve souvent dans les mêmes positions pour des périodes prolongées. En plus, les muscles, étant moins développés, ne lui permettent pas de bouger autant qu’un nouveau-né à terme en santé. Il peut alors adopter des postures le mettant à risque de raccourcir certains muscles et de le limiter dans ses mouvements

grosplandecublatLa période durant laquelle le bébé bouge moins est plus ou moins longue selon son âge gestationnel et les circonstances de naissance. La durée de cette période est souvent difficile à prédire dès sa naissance. C’est pourquoi tous les nouveau-nés prématurés, quel que soit leur état de santé, méritent d’être bien positionnés dès le premier jour de leur vie de façon à agir préventivement. Il existe des stratégies simples pour aider votre bébé à maintenir une bonne position en tout temps. C’est de ces stratégies qu’il sera question dans le présent module.

Vous aurez la chance d’agir sur le positionnement de votre enfant dès l’hospitalisation avec l’aide du personnel soignant. Certaines de ces stratégies devront être poursuivies à la maison jusqu’à ce que votre enfant adopte de bonnes positions par lui-même. L’équipe de suivi vous guidera dans cette application du positionnement tout en respectant les recommandations pour la maison.

Ce module a été conçu par :
Catherine Roussy-Dulude, étudiante à la maîtrise professionnelle en ergothérapie
Julie Gosselin, professeur en ergothérapie à l’Université de Montréal
Thuy Mai Luu, pédiatre au CHU Sainte-Justine

Ce module a été révisé par :
Claudine Amiel-Tison, professeur et pédiatre à la Faculté Cochin-Port-Royal
Christine Montmigny, Édith Théberge, Catherine Matte, Suzanne Bois, physiothérapeutes au CHU Sainte-Justine

Date de la dernière révision : 2015

Pourquoi c'est important

Un peu de théorie

Quelques principes de base

Comment faire

Liens utiles

Nous rejoindre

Veuillez nous faire part de toute question ou commentaire et nous vous contacterons dans les plus brefs délais.