Comment faire

Saviez-vous que…

Les comportements de votre bébé seront influencés à la fois par le type (lumière, bruit, toucher, etc.), l’intensité (faible à élevée) et la fréquence des stimulations (de temps en temps, tout le temps). Sa réponse à ces stimulations sera dépendante de son niveau de maturité neurologique et de son état de santé.

Lorsque votre bébé est stressé, il est important de savoir moduler (ou adapter) les stimulations, afin de lui permettre de se réorganiser et de retrouver son calme. Pour ce faire, il faut être attentif aux comportements tant de disponibilité que de non-disponibilité. Il faut apprendre à décoder ces comportements. Différentes stratégies pourront être utilisées pour faciliter un état de bien-être. Ces stratégies impliquent des modifications de l’environnement et une adaptation de vos comportements.

Modulation des stimuli sensoriels : savoir adapter son environnement et ses gestes à son bébé

Système visuel (vision)
  • Diminuez l’intensité générale de l’éclairage (rideaux partiellement fermés, drap léger pour couvrir l’incubateur, etc.).
  • Aménagez une différence dans la luminosité entre le jour et la nuit pour aider votre bébé à organiser progressivement son cycle du sommeil.
  • Pour stimuler votre enfant, faites du face-à-face: placez votre figure à environ 30 centimètres du sien pour qu’il puisse vous regarder.
  • Vous pouvez ensuite déplacer lentement votre visage à gauche et à droite pour que votre enfant vous suive des yeux.
Système auditif (Ouïe)
  • Diminuez le bruit ambiant.
  • Demandez qu’on parle à voix basse et surtout qu’on évite de crier.
  • Éteignez ou réduisez le son du téléviseur ou de la radio.
  • Réglez le niveau sonore de votre téléphone, téléavertisseurs ou cellulaire. Mettez-les en mode silencieux ou vibratoire si possible.
  • Fermez partiellement ou complètement la porte de la chambre de votre bébé lorsqu’il dort.
  • Afin de stimuler votre bébé, vous pouvez l’exposer à des stimulations auditives pendant de brèves périodes en vous assurant que l’intensité du son soit faible.
  • À la maison, mettez une musique douce et relaxante.
  • Chantez-lui des berceuses
Système gustatif (Goût)
  • Limitez les interventions qui stimulent de façon désagréable la région de la bouche.
  • Offrez-lui la possibilité de goûter au lait maternel (si vous allaitez) afin de lui offrir une stimulation gustative positive et agréable.
Système olfactif (odorat)
  • Évitez ou réduisez le temps d’exposition à des odeurs désagréables ou fortes (parfum, produits nettoyants).
  • Pour stimuler l’odorat de votre enfant, favorisez le contact peau à peau.
Système tactile (toucher)
  • Favorisez le contact peau à peau.
  • Emmaillotez ou positionnez confortablement votre bébé selon les principes de la position fœtale.
  • Mettez un bonnet à votre bébé pour réduire la perte de chaleur corporelle.
  • Réchauffez vos mains avant de toucher votre bébé.
  • Privilégiez les touchers bien appuyés (ou englobants) et doux à un même endroit (pas trop de mouvement) plutôt que les frôlements légers.
  • Touchez votre bébé avec la paume de la main plutôt que le bout des doigts.
  • Lors du bain, ajustez la température de l’eau à 38oC et emmaillotez votre bébé.
Système vestibulaire (Équilibre et mouvement)
  • Offrez à votre bébé la possibilité d’agripper un petit rouleau ou votre doigt lors des périodes de manipulation et/ou d’alimentation pour qu’il puisse avoir un point d’ancrage.
  • Prenez votre bébé contre votre peau le plus souvent possible.
  • Privilégiez les mouvements d’enroulement lorsque vous changez votre bébé de positions.
  • Plus votre bébé est petit, plus les changements de position doivent se faire lentement.
  • Bercez légèrement votre bébé en position fœtale.

Plus de détails sur certaines méthodes pour mieux agir…

Lorsque vous donnez des soins à votre enfant…

  • Privilégiez les périodes d’éveil pour lui permettre de dormir le plus longtemps possible.  Regroupez les soins pour éviter de le déranger trop souvent.
  • Parlez-lui doucement avant de le manipuler et de mettre une main sur son corps.
  • S’il semble inconfortable ou stressé, laissez-lui un moment de repos.
  • Appliquez au besoin les mesures de retour au calme.
  • Après les soins, restez à son chevet deux à cinq minutes pour faciliter les transitions.

Contact peau à peau 

Cette méthode consiste à prendre votre enfant en-dessous de vos vêtements, abdomen contre abdomen et peau contre peau. Votre enfant a une position en flexion avec la tête légèrement en extension pour permettre une respiration plus facile. Votre enfant portera un bonnet et son dos sera couvert. Vous pouvez vous installer
confortablement sur un divan et profiter de ce moment pour relaxer avec votre bébé. Vous pouvez réaliser cette méthode plusieurs fois par jour. Il est préférable de garder votre enfant sur vous pour une période d’au moins 2 heures pour promouvoir un cycle de sommeil complet. Si votre enfant présente une condition médicale particulière, le personnel soignant vous guidera dans les adaptations de la méthode.

 

Bénéfices pour bébé :

  • Aide à le calmer
  • Aide à stabiliser le rythme cardiaque et respiratoire
  • Diminue les pleurs
  • Augmente les périodes d’éveil et favorise les périodes de sommeil
  • Favorise l’organisation de l’horloge interne de votre bébé
  • Favorise la croissance
  • Favorise le neurodéveloppement
  • Facilite la transition à l’allaitement ou augmente la durée de l’allaitement
  • Diminue la fréquence et/ou l’intensité des infections sévères
  • Diminue la durée d’hospitalisation

Bénéfices pour vous :

  • Favorise la production du lait maternel
  • Favorise la relation parent-enfant
  • Augmente votre confiance en vos compétences parentales lors des soins donnés
  • Augmente votre sentiment de contrôle sur la situation
  • Diminue votre stress
  • Permet un rapprochement avec bébé
  • Permet la participation de papa


Succion non-nutritive

Cette méthode consiste à suggérer une expérience de succion à votre bébé en dehors des moments d’alimentation par voie orale. Par exemple, vous pouvez offrir votre doigt propre (auriculaire) ou la tétine (suce) à votre bébé pour l’aider à se calmer.

 Bénéfices pour bébé :

  •  Aide à se calmer (l’aide à s’autoréguler)
  •  Diminue l’agitation
  •  Diminue les comportements de stress lors des gavages
  •  Améliore la performance de l’alimentation au biberon
  •  Peut accélérer le retour à l’état de repos
  • Effet analgésique (aide à la douleur)

En raison de tous ces bénéfices, on a pu constater une réduction de la durée du séjour à l’unité de soins.


Mesures de retour au calme

Lorsque votre bébé est en pleurs, il est possible pour vous de le consoler. Plusieurs façons vous permettront d’aider votre enfant à se calmer. En voici quelques-unes :

  • Laissez-le tranquille pour un moment sans le toucher.  Il essaiera peut-être de se consoler par lui-même en amenant, par exemple, ses mains à la bouche.
  • Regardez-le et parlez–lui doucement sans le toucher.
  • Encadrez-le avec vos mains. S’il est sur le dos, vous pouvez soit…
    • déposer votre main sur son ventre et attendre.
    • amener ses deux bras pliés près de son corps.
    • déposer une main sur sa tête et plier ses jambes sur son ventre avec l’autre main.
    • déposer une main sur ses deux bras pliés et l’autre main sur ses deux jambes pliées.
  • S’il est couché sur le côté, placez-vous face à lui et déposez une main sur sa tête. L’autre main pourra être appuyée sur son sacrum et les jambes de bébé pourront être maintenues pliées grâce à l’appui sur l’avant-bras.
  • Emmaillotez votre bébé; partiellement (dégager les bras) ou complètement (emmailloter les jambes et les bras).
  • Prenez-le dans vos bras en gardant une position en flexion.
  • Bercez-le légèrement.
  • Offrez lui une succion non-nutritive.
En terminant

Seulement les stratégies de base ont été présentées dans ce module. En général, elles permettent de soutenir l’enfant dans son développement. Il arrive toutefois que ces mesures ne soient pas suffisantes; certains bébés auront besoin d’un peu plus. C’est pourquoi il est important de partager vos bons coups et vos inquiétudes avec un professionnel de la santé.

Chroniques du quotidien

Vous trouverez dans cette section diverses chroniques rédigées par des professionnels de la santé pour vous informer et répondre à quelques-unes de vos interrogations de parents.

Pourquoi c'est important

Un peu de théorie

Quelques principes de base

Comment faire

Liens utiles

Nous rejoindre

Veuillez nous faire part de toute question ou commentaire et nous vous contacterons dans les plus brefs délais.